Afficher les contenus pour
Site en cours de construction

EPHEMERE – Étude de la phénologie par télédétection d’un agroécosystème tropical sec 

Photo prise sur le site expérimental du Berambadi le 19 janvier 2023 (source : Shantu)

Le projet EPHEMERE vise à caractériser et spatialiser la phénologie de la végétation dans un contexte tropical forestier et agricole, pour cela, trois objectifs scientifiques spécifiques sont identifiés :

(1) La spatialisation à haute résolution spatiale de métriques phénologiques sur un agroécosystème tropical

EPHEMERE vise à étudier la phénologie de la végétation sur un paysage combinant un agrosystème et un écosystème forestier, approche originale puisque la plupart des études se focalisent sur un biome spécifique, alors que l’étude des interactions entre les deux géosystèmes représente un enjeu environnemental majeur.

(2) Une analyse intégrée de la phénologie de la végétation avec la ressource en eau.

En milieu tropical semi-aride, le principal « proxy » de la phénologie de la végétation est la variable climatique et plus spécifiquement les précipitations. L’étude de la dynamique de la végétation représente ainsi un indicateur clé très étudié dans le contexte du changement climatique. Outre la variable précipitations, EPHEMERE propose ici d’évaluer l’impact de l’évolution du niveau de la nappe souterraine sur la végétation en contexte agricole et forestier. Un des résultats novateurs attendus est une meilleure compréhension, à fine échelle, des interactions entre les agroécosystèmes et la ressource en eau dans le sous-sol.

(3) L’assimilation des métriques phénologiques pour la cartographie de l’occupation et l’usage des sols

L’assimilation de métriques phénologiques à haute résolution spatiale dans des processus de classification reste un enjeu méthodologique majeur. EPHEMERE propose de l’aborder à l’aide de méthodes adaptées aux images satellitaires à haute résolution spatiale et temporelle.

Pour atteindre ces 3 objectifs scientifiques, EPHEMERE s’appuiera sur la mission Venµs dont les acquisitions ont débuté fin 2022 sur le site d’étude et qui offre des perspectives de recherche très prometteuses sur la phénologie de la végétation. Le cadre de réalisation du projet EPHEMERE est la Cellule Franco-Indienne de Recherche en Sciences de l’Eau (CEFIRSE) basée à l’IISc (Indian Institute of Sciences) de Bangalore en Inde (figure – 1). Créée en 2000 par l’IRD, elle est devenue depuis 2020, un IRP (International Research Project) qui vise à renforcer les coopérations scientifiques entre la France et l’Inde sur la problématique de la ressource en eau dans un cadre multidisciplinaire.

 
Composition colorée multi temporelle réalisée à partir d’une série de 26 images Sentinel-1 acquises sur les deux sites d’étude du projet EPHEMERE (réalisation : S. Corgne)
Ortho-image issue d’une acquisition tri-stéréo Pléiades (14 février 2023) acquise sur le bassin versant expérimental du Berambadi (Karnataka, Inde).
Source : Dinamis (CNES) ; Réalisation : S. Corgne
Composition colorée multitemporelle réalisée à partir d’images du satellite Venµs sur le site expérimental du Berambadi.
Source : SMARA (CNES) ; Réalisation : S. Corgne
Bleu : NDVI, 6 février 2023
Vert : NDVI, 6 mars 2023
Rouge : NDVI, 1er mai 2023
Photo prise sur le site expérimental du Berambadi le 3 mai 2023 (source : Shantu)

Thématiques

Activités humaines

Changements

Responsable(s) du projet

Participants

Financeur(s)