Accueil > Membres > QUESNOT Teriitutea

QUESNOT Teriitutea

Équipe de recherche

Axe Télédétection Géomatique , Axe Littoral

Recherche

Programmes nationaux

  • CORES – Comportements et représentations spatiales collectives en milieu urbain : Incidence des cartographies instrumentales et partagées en situation de navigation pédestre | 2019-2022

    La pratique de la marche en milieu urbain a été considérablement transformée depuis l’arrivée des outils de cartographie instrumentale (p. ex. Google Maps) et partagée (p. ex. Waze). Dans quelle mesure ces technologies sont-elles susceptibles de modifier nos comportements et nos représentations spatiales ? Si des études précédentes ont tenté de cerner l’impact des outils de navigation sur nos représentations cognitives, aucune ne s’est véritablement intéressée à l’incidence des outils d’interaction collective entre marcheurs en milieu urbain. Concrètement, cette recherche vise à confronter les représentations spatiales – obtenues via des dessins à main levée et des graphes – et les comportements dans l’espace, retranscrits à l’aide de données de trackings collectées depuis des téléphones mobiles. Les traces obtenues seront confrontées aux dessins et aux graphes de façon arrêtée (résultat final), mais surtout de façon dynamique : évolution spatio-temporelle de la marche et évolution spatio-temporelle de la construction des dessins et des graphes.

    Responsable :

    GUELTON Bernard (Institut ACTE – Paris 1), QUESNOT Teriitutea (LETG), BOISSARIE Xavier (Entreprise ORBE)

    Participants LETG : QUESNOT Teriitutea

    Équipes de recherche : Axe Télédétection Géomatique

    Financeur : ANR

Autres sources de financements

  • GEOVIZ-URBA - (Géo)Visualisation de données urbaines | 2020-2022

    A l’heure du big data, l’un des principaux défis pour les gestionnaires des villes est de rendre intelligible et exploitable la masse d’informations hétérogènes captée au sein des espaces urbains. En réponse à ces attentes, la (géo)visualisation de données sous formes de graphiques, de cartes ou de tableaux de bords représente une approche pertinente et dynamique. Toutefois, la (géo)visualisation, comme étape dans le cycle de vie des données urbaines, ne se limite pas à de simples représentations (carto)graphiques via des outils. Elle est au centre d’enjeux importants dans l’interprétation et la communication des données mobilisées et doit être envisagée comme un objet de recherche à part entière. À l’intersection de la géomatique, de l’aménagement et de la science des données, le programme GEOVIZ-URBA a comme objectif d’étudier les pratiques de collectivités en matière de (géo)visualisation et de faire une prospective des usages (potentiels) par l’expérimentation. En proposant une nouvelle lecture des interactions entre espaces et sociétés par le prisme des données urbaines et de leur représentation, ce projet de recherche participe à une réflexion autour de la place des technologies dans les pratiques territoriales. Au cœur des thématiques du pôle Société et numérique de la MSHB, ce projet a pour ambition de développer et de structurer un réseau de chercheurs et de praticiens autour des pratiques, des méthodes et des outils de mise en visibilité de données urbaines.

    Responsable :

    MERICSKAY Boris (ESO - Université Rennes 2)

    Participants LETG : QUESNOT Teriitutea

    Équipes de recherche : Axe Télédétection Géomatique

    Financeur : Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne (MSHB)

Dernières publications sur HAL

Consulter toutes les publications

Nos tutelles

  • CNRS

Outils et productions collaboratives