Accueil > Apér-EAU : usage de représentations artistiques pour étudier l’évolution du (...)

Apér-EAU : usage de représentations artistiques pour étudier l’évolution du littoral

Date : 5 juin 2018

Lieu : Rennes, bar le Panama (quartier Ste Thérèse)

Edwige Motte présentera ses travaux, lors du second Apér-EAU scientifique de l’Ouest dans une présentation intitulée :

"L’usage de représentations artistiques pour étudier l’évolution du littoral. Application à l’estuaire de la Rance"

L’association Rés-EAUx (réseau d’études et d’échanges en sciences sociales sur l’eau — https://reseaux.parisnanterre.fr/) organise depuis plusieurs années des cafés scientifiques sur la thématique de l’eau (les "Apér-EAUx") en région parisienne. L’objectif est d’échanger autour des enjeux liés à l’eau et de valoriser les travaux de recherche en sciences sociales sur l’eau dans un cadre convivial et ouvert au public non académique. Depuis quelques mois, l’association essaie de diffuser cette initiative à Rennes.

Dans ce cadre, Edwige Motte, docteure en géographie de l’université de Rennes 2, présentera ses travaux dans une présentation intitulée :


L’usage de représentations artistiques pour étudier l’évolution du littoral
Application à l’estuaire de la Rance

Résumé de l’intervention :

La présentation porte sur l’utilisation des représentations artistiques des rivages comme outil de connaissance de l’évolution du littoral. L’enjeu principal est de tirer parti de ces supports en tant que source d’information scientifique pour analyser les dynamiques paysagères intervenues au cours des deux cents dernières années. Nous nous intéresserons au cas de la Rance maritime, espace fortement anthropisé depuis l’époque romaine en raison des nombreuses activités liées à l’eau et ses usages (franchissements, chantiers navals, moulins à marée…). L’artificialisation y a été poussée à son paroxysme avec l’implantation de l’usine marémotrice au début des années 1960.

Dans le but d’identifier l’ensemble des transformations paysagères ayant eu lieu sur les rivages un important corpus iconographique (peintures, gravures, cartes postales) a été réuni. Les points de vue associés à ces nombreuses images historiques ont été localisés et des photographies actuelles ont été prises pour permettre des comparaisons précises. Afin de traiter le corpus collecté, déjà très dense et destiné à s’étoffer, une base de données géographique a été créée et rendue accessible en ligne sous forme de site Web interactif. Cette initiative s’inscrit dans une démarche de partage et de diffusion des résultats auprès d’un large public incluant élus locaux et usagers.

Nos tutelles

  • CNRS

Outils et productions collaboratives

  • Accédez directement aux différentes ressources de l’UMR LETG

    - Les Géographics, le florilège cartographique des productions de l’UMR
    - POPS : la Plate forme cOllaborative de gestion de Projets Scienfifiques
    - INDIGEO : l’infrastructure de données géographiques